Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

GNU Emacs 26.3 est disponible : une simple mise à jour de maintenance, mais qui n'est pas considérée comme insignifiante par ses utilisateurs.
Pourquoi cet éditeur de texte est-il apprécié ?

Le , par Michael Guilloux

66PARTAGES

21  0 
GNU Emacs est un éditeur de texte extensible, personnalisable, gratuit et libre créé par le fondateur du projet GNU Richard Stallman. C'est le plus populaire de la famille des éditeurs de texte Emacs. Disponible pour GNU/Linux, Windows et macOS, il est écrit en C et fournit Emacs Lisp comme langage d'extension. Également implémenté en C, Emacs Lisp est un "dialecte" du langage de programmation Lisp utilisé comme langage de script par Emacs.

Pour ceux qui ne sont pas familiers à cet éditeur de texte, les fonctionnalités de GNU Emacs incluent :
  • des modes d'édition sensibles au contenu, y compris la coloration syntaxique, pour de nombreux types de fichiers ;
  • une documentation complète intégrée, y compris un tutoriel pour les nouveaux utilisateurs ;
  • la prise en charge complète d'Unicode pour presque tous les scripts humains ;
  • il est également fortement personnalisable, en utilisant un code Emacs Lisp ou une interface graphique ;
  • il dispose d'un écosystème complet de fonctionnalités au-delà de l'édition de texte, y compris le suivi de son agenda et un planificateur de projet (avec Org Mode), un lecteur de courrier électronique et de nouvelles (Gnus), une interface de débogage, et plus encore ;
  • il bénéficie également d'un système de paquets (Emacs Lisp Package Archive ou ELPA) pour télécharger et installer des extensions ;
  • etc.


Une nouvelle version de GNU Emacs, la version 26.3, est disponible depuis quelques jours. Il s'agit de la troisième de la branche 26.x, après la première version (26.1) sortie en mai 2018 et la deuxième (26.2) sortie en avril dernier. GNU Emacs 26.1 a apporté de nombreuses nouveautés, y compris :
  • l'implémentation d'une forme limitée de concurrence avec les threads Lisp ;
  • la prise en charge de l'affichage optionnel des numéros de ligne dans le tampon. Notons ici que pour éditer un fichier sous Emacs (lequel fichier se trouve sur le disque dur), l'éditeur en fait une copie dans une zone mémoire qui lui est propre, et c'est cette copie qui est appelée tampon ;
  • Emacs utilise maintenant le double tampon pour réduire les scénarios de scintillement de l'écran sur X Window System ou X11 ;
  • Flymake, le vérificateur de syntaxe à la volée pour GNU Emacs, a été complètement retravaillé ;
  • TRAMP (Transparent Remote file Access, Multiple Protocols), le paquet pour l'édition de fichier distant, a une nouvelle méthode de connexion pour Google Drive ;
  • un nouveau mode de défilement horizontal d'une seule ligne;
  • la prise en charge des couleurs 24 bits sur les terminaux de texte compatibles ;
  • etc.

La version 26.2 est allée sur la même lancée avec son lot de nouveautés : amélioration du processus de compilation des modules Emacs, compatibilité avec la version 11.0 du standard Unicode, entre autres. Contrairement aux deux premières, la dernière itération de GNU Emacs (version 26.3.) est principalement une version de maintenance, qui contient une nouvelle clé GPG pour les packages GNU ELPA afin de corriger un problème rencontré dans la version précédente. Toutefois, ses utilisateurs n'ont pas manqué de lui faire un bel accueil et profiter pour vanter les qualités de cet éditeur de texte libre. Mais pourquoi cet éditeur de texte est-il apprécié et qu'est-ce qui le rend différent des autres ?

Quand on parle de GNU Emacs, on pense souvent à Org Mode, qui est sans doute l'une des fonctionnalités les plus appréciées par les utilisateurs. Il s’agit d’un mode propre à l'éditeur de texte GNU Emacs et conçu pour permettre l'édition avancée de documents en texte simple. Il couvre différents cas d'utilisations : rédaction et suivi de listes de tâches à planifier et à réaliser, prise de notes (réflexions personnelles ou prises de notes de réunion) et publications de documents sous divers formats (HTML, PDF via LaTeX). Ainsi, des composants d'une liste de choses à faire peuvent se voir attribuer des échéances temporelles, des tags, des priorités, etc. En résumé, Org Mode permet de prendre des notes, de maintenir des TODO lists, de planifier des projets et de publier des documents, le tout en texte brut. Mais ce n'est probablement pas pour cette fonctionnalité uniquement qu'il est apprécié, surtout que des éditeurs concurrents comme Visual Studio Code de Microsoft la proposent maintenant. Qu'est-ce qui rend donc Emacs différent des autres ? Est-ce son extensibilité et sa grande flexibilité ou, pour les purs libristes, juste une manière de soutenir la cause ou d'affirmer son appartenance au mouvement du libre ? Nous attendons vos avis sur la question...

Annonce de la sortie de GNU Emacs 26.3

Et vous ?

Utilisez-vous l'éditeur GNU Emacs ? Si oui, qu'en pensez-vous ?
Pourquoi cet éditeur de texte est-il apprécié et qu'est-ce qui le rend différent des autres ?
Si vous n'utilisez pas GNU Emacs, quels éditeurs de texte utilisez-vous ? Et pourquoi ?

Voir aussi :

Visual Studio Code 1.38 permet de préserver la casse dans "Rechercher et remplacer" et est livré avec TypeScript 3.6.2
La version 26.2 de GNU Emacs est disponible et apporte la compatibilité à la version 11.0 du standard Unicode
Org Mode de l'éditeur de texte GNU Emacs débarque sur Visual Studio Code sous forme d'extension actuellement disponible en version alpha
GNU Emacs 26.1 est disponible en téléchargement : tour d'horizon des principales nouveautés de l'éditeur de texte libre
Vim : la version 8.1 de l'éditeur de texte multiplateforme est disponible avec le support de l'exécution d'un terminal dans une fenêtre Vim

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Contacter le responsable de la rubrique EDI

Partenaire : Hébergement Web